Article du Dr Jan Polak paru dans Principes de Santé, Mai 2013

 

Cliquer sur le texte pour l'agrandir

 

 

 

 

Névralgies Cervico-Brachiales :

 

 

 

Kinésithérapie classique vs Brachy-Myothérapie

 

 

Étude comparative de type “cross-over” ou “en série chronologique”

où le patient est son propre témoin

 

Etude effectuée par M. Molina, MKDE, texte du Dr Polak


 

 

 Dans cette étude portant sur 31 cas ont été comparés par des patients souffrant de Névralgies Cervico-Brachiales (NCB) les effets de 5 séances de kinésithérapie classique (massages, mobilisations classiques, ultrasons, étirements, infrarouges et/ou chaleur) puis de 5 séances de Brachy-Myothérapie.

   Cette dernière méthode a été 7 fois plus efficace sur la douleur et 4 fois plus sur le handicap fonctionnel.


 

a) La douleur moyenne mesurée à l'échelle visuelle analogique (EVA) était :

 

1• avant traitement de 49 % (extrêmes 20 à 90),

2• après 5 séances de kinésithérapie de 45 % ( extrêmes 20 à 80),

3• après 5 séances de Myothérapie de 16 % ( extrêmes 0 à 50)

 

   L’on constate qu’après kinésithérapie classique l’amélioration moyenne est très faible (4 points), contrairement à l’effet de la Myothérapie (29 points).

 

 

 

 

b) Le handicap moyen :

 

avant traitement était de 49 % ( extrêmes 10 à 94)

après 5 séances de kinésithérapie de 43 % (extr. 10 à 80 %),

après 5 séances de Myothérapie de 15 % (extr. 0 à 50)

 

   Ici aussi l’on constate qu’après kinésithérapie classique l’amélioration moyenne est assez faible (6 points), contrairement à l’effet de la Myothérapie (28 points).


 

 c) Quand il y avait un traitement médicamenteux associé (22 cas sur les 31) celui-ci a été :

 

1) après kinésithérapie :

- augmenté (!) dans 2 cas

- diminué dans 0 cas

- supprimé dans 0 cas

- inchangé dans 20 cas

 

                                                      2) et après Myothérapie :

                                                     - augmenté dans 0 cas

                                                     - diminué dans 10 cas

                                                     - supprimé dans 9 cas

                                                     - inchangé dans 3 cas

 

   La baisse éventuelle de médicaments est un critère reconnu d’efficacité d'un traitement.

 

d) Un seul patient portait une minerve avant et après kinésithérapie, minerve qui a pu être supprimée après Myothérapie.

 

   Les études “cross-over” ont une grande valeur de preuve, et ont l’avantage de pouvoir être faites en ville et non plus seulement en milieu hospitalier.

  

 

Conclusion :

 

   L’on observe:

 

● une amélioration faible par kinésithérapie mais beaucoup plus nette par un nombre identique de séances de Myothérapie (voir courbes) ;

 

● une suppression de tout traitement médical (pour la NCB) pour 9 patients sur 22 après Myothérapie, soit près de la moitié, mais aucun après kinésithérapie ;

 

● une disparition de la douleur dans 7 cas sur les 33 après Myothérapie, soit près de la moitié, aucun après kinésithérapie (rappelons que l’évaluation s’est faite arbitrairement après 5 séances, le traitement n’étant alors pas forcément terminé.)

 

● Une amélioration nette (douleur résiduelle fixée arbitrairement entre 0 et 20 %) dans 12 cas sur les 33 après Brachy-Myothérapie, soit environ 1/3, 1 cas après kinésithérapie.

 

   Il nous semble donc d’après cette étude, au protocole rigoureux et applicable en médecine de ville ou de campagne, que la Brachy-Myothérapie est nettement plus adaptée au traitement de la NCB que la kinésithérapie classique.

 

 

 

_______________________________________________________________________

 

 

Texte complet (en PDF, à lire sur votre ordinateur ou sur tablette) :

Névralgies Cervico-Brachiales - Dr Jan Polak - version numérique PDF pour ordinateur ou tablette

 

(contient aussi : douleurs du cou, de l'épaule, du coude, des doigts, canal carpien)

 

82 pages

 

Le livre vous sera envoyé à réception de la commande sous forme de PDF à votre adresse eMail. (Pensez à vérifier que celle-ci ne comporte pas d'erreur quand vous l'indiquerez. Si vous n'avez rien reçu après 3 jours, recontactez-nous en vérifiant bien votre adresse mail.)

 

 

 

  • disponible
  • 1 à 3 jours de délai de livraison1

Table des matières

 

1. Tout commence par le Cou.. 10

La contracture musculaire. 10

Les compensations. 13

Rappel anatomo-physiologique du Rachis Cervical 15

Cause et traitement de fond de la douleur cervicale. 15

L’exemple du ‘Coup du Lapin’ 15

Hypothèses classiques, mais discutables. 17

Arguments en faveur d’une cause musculaire aux Douleurs Cervicales. 20

Evolution des douleurs dues à des Contractures musculaires. 23

Conclusion. 25

Évaluation des effets de la Myothérapie. 25

Gains d'amplitude des mouvements cervicaux. 25

Cervicalgies chroniques : effets sur la douleur. 27

2. Douleurs de l’épaule. 30

Anatomie & Physiologie. 30

Diagnostics classiques, mais discutables. 31

Périarthrite Scapulo-humérale (PSH). 31

Rupture de la coiffe des rotateurs. 31

Syndrome du défilé sous-acromial 32

Capsulite rétractile. 33

Epaule gelée. 33

Tendinite (du biceps ou autre). 34

Calcification. 34

Arthrose. 36

Rhumatismes inflammatoires. 36

Effets de la Brachy-Myothérapie. 36

Conclusion. 38

3. Névralgie Cervico-Brachiale (NCB). 39

Description. 39

Cause & mécanisme. 39

La hernie discale cervicale. 41

L’arthrose. 41

Arguments en faveur d’une cause musculaire des NCB. 42

Effets de la Brachy-Myothérapie. 44

Étude comparative en “cross-over” ou “en série chronologique”. 45

Critères de l'étude. 45

Résultats. 46

En conclusion, l’on observe : 48

4. Douleurs du Coude. 49

Cause et mécanisme. 49

Diagnostic. 50

Traitement. 51

Etude comparative. 52

Patients & Méthode. 52

Résultats. 53

Discussion. 54

Conclusion. 56

5. Syndrome du Canal Carpien. 57

Symptômes. 57

Cause & mécanisme. 58

Facteurs déclenchants. 59

Traitements classiques. 59

Le point de vue musculaire. 60

Myothérapie et SCC. 61

6. Douleurs des Doigts & du Pouce. 63

Entorse interphalangienne. 63

Doigts : Arthrose ?. 63

Pouce : Rhizarthrose ?. 64

Doigts : Polyarthrite ?. 65

Maladie de Dupuytren. 65

Doigts à ressaut. 65

Syndrome épaule-main. 65

Bibliographie. 67

Annexes. 68

La contracture musculaire. 68

Fonctions des muscles. 69

Le réflexe myotatique. 69

Deux sortes de fibres musculaires. 71

La contracture musculaire. 73

Les compensations. 75

Qu’est-ce que la Myothérapie ?. 77

Quelles sont les particularités de la Brachy-Myothérapie ?. 78

Quelques autres spécificités de la Myothérapie. 78

Comment expliquer l'action de la Myothérapie ?. 80

Adresses utiles. 82